Association pour le dépistage organisé des cancers dans les Hauts-de-Seine Professionnels de santé

A savoir

Votre médecin traitant peut répondre à vos interrogations. Il est à votre écoute, n’hésitez pas à lui parler du dépistage.

Pour en savoir plus

Consulter la page Vos questions
ou consulter le site e-cancer.fr.

Le dépistage du cancer du sein

Pourquoi ce dépistage est-il important ?

Un cancer du sein détecté tôt est généralement plus facile à traiter et l’on observe moins de risques de séquelles, aussi un suivi régulier de la santé des seins augmente-t-il les chances de guérison.
Une mammographie réalisée dans le cadre d’un suivi régulier permet de détecter une tumeur débutante de très petite taille, ni visible ni palpable.
Le programme national de dépistage permet à toutes les femmes de 50 à 74 ans de bénéficier tous les 2 ans d'une mammographie prise en charge à 100% par l'Assurance Maladie sans avance de frais et dans des conditions contrôlées de qualité et de sécurité.

En quoi consiste le dépistage ?

La mammographie est une radiographie des deux seins, réalisée sous compression douce, qui permet d'établir un diagnostic précis de leur santé et de détecter une éventuelle anomalie. Elle ne prend que quelques instants (15 minutes environ).

La mammographie du programme de dépistage est réalisée dans les meilleures conditions de qualité du matériel et de compétence des professionnels. Les radiologues agréés pour ce programme bénéficient d'une formation spécifique. Le matériel utilisé est également agréé. Il est contrôlé tous les 6 mois.

L'examen est réalisé en position debout, torse nu. Le radiologue pratique au minimum 2 clichés (prises de vue) par sein et pratique un examen clinique pour confirmer l'absence de symptômes. L'examen et la palpation des seins sont complémentaires de la mammographie.

Un questionnaire médical permet au radiologue de connaître les antécédents familiaux et personnels de sa patiente à laquelle il propose d’indiquer les coordonnées de son médecin traitant (généraliste ou gynécologue) pour qu’il soit informé des résultats.

Les clichés sont comparés aux examens antérieurs qui ont été apportés.

Le radiologue donne à sa patiente une première interprétation de son examen :
  • En cas de doute sur une anomalie, des examens complémentaires immédiats (agrandissement, échographie….) sont proposés pour éviter une perte de temps et l'anxiété liée à l'attente de résultats*.
  • Si cette première interprétation ne révèle aucune anomalie, elle sera vérifiée systématiquement par une seconde lecture. Cette 2ème lecture des clichés a pour but d'assurer un maximum de qualité. Elle est réalisée au Centre de Gestion du dépistage par des radiologues experts. Les clichés sont ensuite restitués à al patiente sous 15 jours.

*L'examen de dépistage est pris en charge à 100%, sans avance de frais. En revanche les éventuels examens complémentaires (échographie, cytoponction….) destinés à établir le diagnostic sont remboursés aux conditions habituelles de l’assurance maladie.

Comment en bénéficier ?

La présentation d'une invitation, édité par ADK 92 est indispensable pour la gratuité de la mammographie.

Les invitations sont envoyées à domicile aux femmes de 50 à 74 ans soit par courrier systématique émanant d’ADK 92 (éditée en fonction de la date de la dernière mammographie), soit sur demande par simple appel au numéro vert d’ADK 92 « image N° vert », soit en faisant une demande en ligne.
La liste des radiologues agréés pour le dépistage dans les Hauts de Seine est jointe à l'invitation au dépistage. Il est probable que votre centre de radiologies habituel figure dans cette liste des 65 centres qui répondent aux critères de qualités du dépistage organisé du cancer colorectal.

Il suffit ensuite de prendre rendez vous avec le radiologue agréé de son choix.
Lors du rendez-vous chez le radiologue, il faut se munir de l’invitation (ou du bon de prise en charge remis par le médecin), de la carte Vitale pour bénéficier de la gratuité de l'examen et des précédentes mammographies, s’il en existe. Le nom du médecin traitant et/ou du gynécologue de la patiente seront demandés lors de l’examen afin que les résultats du dépistage leur soient communiqués.


L’invitation au dépistage sera renouvelée tous les deux ans, dès lors qu'une personne est entrée dans le programme.