Les avantages du confinement pour la santé | Comment les restrictions sur l’alcool et le tabac ont amélioré votre santé pendant le confinement

 Avantages pour la santé pendant le verrouillage |  Retour en arrière: Comment les restrictions sur l'alcool et le tabac ont amélioré votre santé pendant le verrouillage

[ad_1]

Comment les restrictions sur l’alcool et le tabac ont amélioré votre santé pendant le confinement

Points importants

  • Le confinement du coronavirus a eu ses propres impacts positifs et négatifs
  • Le tabagisme et la consommation d’alcool peuvent affecter énormément votre santé
  • Voyons comment les restrictions sur l’alcool et le tabac ont amélioré votre santé pendant le confinement

Exemple Indien: Le gouvernement a interdit la vente d’alcool et de tabac pendant la deuxième phase du confinement. On s’est assurés que tous les magasins d’alcool et de tabac étaient fermés pendant la pandémie. Cela a mis un terme à la consommation de ces substances nocives et il s’est également avéré sain pour les gens. Aucune vente d’alcool et de tabac ce qui signifiait une consommation presque nulle. Cela a aidé les personnes dépendantes à ces substances, à se débarrasser de leur dépendance et à mener une vie plus saine, à la fois mentalement et physiquement. Le tabagisme et la consommation d’alcool peuvent détériorer votre santé et entraîner de nombreuses complications graves pour la santé. L’usage du tabac sous quelque forme que ce soit peut entraîner le cancer. Une consommation excessive d’alcool peut provoquer une insuffisance hépatique et affecter tout votre système nerveux. C’était une grande décision prise par le gouvernement, même si certaines personnes s’y sont opposées, au moins c’était bon pour la santé de tout le monde. Ces substances peuvent endommager votre système immunitaire et vous affaiblir de la tête aux pieds. L’alcool et le tabac contiennent des composés toxiques extrêmement nocifs pour votre corps. Si vous faites partie de ces personnes qui ont pu arrêter de boire et de fumer pendant le confinement, alors bravo à vous!

C’est pourquoi vous devriez dire non à la consommation d’alcool et de tabac:

  1. L’alcool et le tabac affectent votre santé cardiaque. Les composés et substances qu’ils contiennent peuvent augmenter le risque de maladies cardiovasculaires. Une consommation excessive d’alcool peut entraîner un accident vasculaire cérébral, une crise cardiaque, une hypertension et une insuffisance cardiaque. Minimiser la consommation d’alcool et de tabac peut améliorer votre santé et garder votre cœur en bonne santé, avec un risque moindre de lésions cardiaques.
  2. La consommation de tabac est la principale cause de cancer du poumon. Elle peut entraîner de graves maladies pulmonaires et peut également s’avérer mortelle. Il endommage les sacs aériens de vos poumons et provoque des difficultés respiratoires.
  3. La consommation d’alcool peut affecter considérablement votre système nerveux. Les maladies neurologiques sont très courantes chez les personnes dépendantes à l’alcool et qui ne peuvent pas rester sans boire même si c’est pour un jour. Les maladies liées aux nerfs sont à nouveau très nocives et entraînent la mort.
  4. Le tabagisme et la consommation d’alcool augmentent le risque d’hypertension artérielle et de taux de sucre élevés, entraînant l’hypertension et le diabète. Si vous souffrez déjà d’hypertension ou si vous êtes diabétique, vous ne devez consommer aucune quantité de ces substances.
  5. La défaillance d’organes et les problèmes de santé osseuse sont également des effets secondaires de la consommation d’alcool et de tabac. Les femmes enceintes peuvent perdre leur bébé en raison d’une fausse couche ou peuvent affecter la santé physique et mentale de l’enfant. Dans de nombreux cas, les femmes qui sont dépendantes de ces substances peuvent souffrir d’infertilité et de déséquilibre hormonal.

Assurez-vous de prendre soin de votre santé et dites non au tabac et à la boisson!

Avis de non-responsabilité: les conseils et suggestions mentionnés dans l’article sont à titre informatif uniquement et ne doivent pas être interprétés comme des conseils médicaux professionnels.

Consultez toujours votre médecin ou un diététicien avant de commencer un programme de conditionnement physique ou de modifier votre alimentation.

[ad_2]